bandeau attitudes urbaines

Schéma directeur de préfiguration de La Plaine à Épinay-sous-Sénart – NPNRU (site d’intérêt national) | Ville d’Épinay-sous-Sénart, ICF la Sablière, Vilogia, OSICA

Analyse de l’offre d’équipements à l’échelle territoriale

Analyse de l’offre d’équipements à l’échelle territoriale

Synthèse des enjeux urbains

Synthèse des enjeux urbains

Maître d'ouvrage : Ville d’Épinay-sous-Sénart, ICF la Sablière, Vilogia, OSICA

Localisation :
Epinay-sous-Sénart (91)
Superficie :
20 ha

Montant :
79 500 € HT

Groupement : Jean Didier Laforgue, maîtrise d’œuvre (mandataire) – Indiggo, approche environnementale, déplacement et mobilité – Arpentère, paysage - Objectif Ville, programmation commerciale - Cronos Conseil, sûreté et prévention situationnelle – OTCI, Ingénierie structure et bâtiment, VRD, chiffrage

Date :
2015


Quelle stratégie adopter pour constituer un nouveau centre-ville pour Épinay-sous-Sénart et affirmer une vocation et une identité fortes ayant comme cadre opérationnel un NPNRU ? Quel processus de projet fédérateur ?



Insérée dans un des méandres de l’Yerres, la ville d’Épinay-sous-Sénart est engagée depuis 2008 dans un PRU concernant le quartier de Cinéastes. Fin 2014, les quartiers voisins, la plaine I sud et la plaine III, ont été retenus par l’ANRU pour faire partie du NPNRU. En vue de la préparation du protocole de préfiguration qui précède la signature d’une convention ANRU, la ville a engagé le groupement pour réaliser un diagnostic stratégique et élaborer un schéma directeur urbain. La mission a également consisté à assister la collectivité dans la préparation du protocole en précisant l’organisation du projet (gouvernance et processus) ainsi que les moyens d’ingénierie pré-opérationnels nécessaires pour sa mise en œuvre.

Considérant à la fois ses faiblesses (mobilité limitée, fort taux de logement sociaux, peu de constructions neuves, …) et ses atouts incontournables (positionnement stratégique, densité peu ressentie, cadre naturel agréable, fort engagement social, …), l’étude multi-scalaire et multi-thématiques a permis de conforter la vision du « méandre » à moyen et long terme : identité, vocation et rôle dans un territoire élargi en mutation constante.

Dans un second temps, l’élaboration de scenarii d’intervention ont servi de base pour définir le processus et les études indispensables pour mener à bien le projet et établir le protocole de préfiguration.